Le savoir-faire d'un chef à votre table

Les vieux menus de 1896

  

Les vieux menus de 1896.

Le menu du 16 mai est un menu plus simple que celui du 17 février, et pourtant ce n'est pas un repas léger. Notons l'originalité de la dinde rôtie au cresson et des pains anglais que nous supposons être des muffins.

Le menu du 17 février est très élaboré autant en quantité qu'en qualité, et plutôt axé poisson et crustacés. Comme dans les grands menus, nous y trouvons: potages, hors d'oeuvres, relevé, entrée, rôt, salade, légumes, entremets. La cassolette de macaroni glacé est un peu un mystère…

Ce qui est sûr c'est qu'il fallait prévoir comme toujours, plusieurs heures pour ce genre de repas!